Le rôle de la patience dans la fidélité et la sexualité…

fidélité et sexualité

Le rôle de la patience dans la fidélité et la sexualité…

La fidélité est une conséquence de la patience en amour

Tous les couples que je côtoie me racontent la difficulté qu’ils ont de supporter les défauts de l’un et de l’autre. Ils sont comme atterrés par ce qu’ils découvrent de leur partenaire, et cela même après plusieurs années de vie commune, comme s’ils ne s’en étaient jamais rendu compte.

On sent qu’ils sont excédés, ils n’arrivent plus à envisager une solution qui réclame de l’introspection, de la patience et du dialogue. Ils viennent me voir en espérant que d’un coup de baguette magique, leur couple ira mieux. Quand bien même je posséderais cette capacité, je ne la mettrais pas en avant, préférant donner le temps à ces couples de comprendre ce qui se passe dans leur vie pour qu’ils évoluent et ressentent à nouveau l’amour l’un pour l’autre. 

La patience est une arme incroyable. Elle a des pouvoirs étonnants qu’il faut vraiment ne pas connaître pour les ignorer. Quand dans un couple, la patience anime les deux partenaires, c’est qu’ils sont capables de dialoguer. C’est en effet l’outil indispensable pour rendre possible d’exercer la patience. Il faut que l’on sache pourquoi on doit être patient. Il faut que l’on espère un résultat, une amélioration de quelque chose ou de la situation. Dans le cas où il n’y a rien à espérer, il faut alors se donner les moyens de faire face au problème et d’apprendre à s’adapter à la situation nouvelle.

Prenons l’exemple d’un couple qui désire avoir des enfants, mais que la nature n’aide pas à cause de problèmes de santé chez l’un et l’autre des partenaires. Quels vont être les solutions ?

C’est la première chose à laquelle doit penser le couple. Savoir s’il existe des solutions. Si c’est le cas, il va falloir que les partenaires se donnent la main dans l’épreuve et s’accompagnent mutuellement dans la démarche qui consistera à faire des examens de santé, à prendre des traitements et à se soutenir dans les phases d’essais pour avoir l’enfant, que ce soit par insémination artificielle ou naturellement.

Toutes ces étapes ne devront pas être le fait du mari ou de la femme seulement. Même si le problème ne concerne que l’un des deux partenaires. Les deux amants devront s’armer de patience et persévérer ensemble dans le travail de guérison. La patience leur donnera le courage de traverser ensemble l’épreuve, en outre, elle les fortifiera tous les deux dans ce parcours. L’amour en sera plus fortifié et lorsqu’ils seront récompensés, ils n’en seront que plus reconnaissants. Car leur enfant sera vraiment le fruit de leur amour.

S’ils ne peuvent avoir d’enfant, il faudra encore dialoguer, pour que le projet prenne une autre tournure, comme d’adopter un enfant. Voyez-vous, la patience est une construction. Elle permet d’aboutir et de chercher des solutions. Elle consolide les rapports humains et elle construit les êtres dans une démarche qu’ils ont ensemble. La fidélité dans leur volonté d’accomplir quelque chose en commun renforcera leur fidélité amoureuse et donc leur fidélité à leur engagement en tant que couple.

Cette patience s’exerce dans tous les domaines de la vie du couple.

La sexualité et la patience !

Comment désirons-nous vivre notre sexualité ?

Correspond-elle à un jeu ? Désirez-vous la vivre sans vous engager ? Dans ce cas, la seule patience que vous devrez exercer sera d’attendre de pouvoir vivre une relation sexuelle sans préservatifs. Car, à moins d’être sûr de votre partenaire et de votre fidélité, vous ne pourrez pas vivre votre sexualité sans risque. Il conviendra donc de vous protéger et de vous armer de patience pour pouvoir envisager une relation sexuelle libérée de toute entrave. Ainsi, la patience signifiera que vous allez vous préparer psychologiquement et mentalement à vivre une relation affective concrète. La patience sert à cela, à nous faire murir, à nous faire croître et à envisager les choses d’une autre manière.

Si nous ne voulons pas l’exercer et bénéficier de sa sagesse, plusieurs cas de figure peuvent survenir :

  1. Votre partenaire est séropositif, il ne le sait pas et vous aussi. Vous ne vous protégez pas ni l’un ni l’autre, car vous n’avez pas envie de faire un test et d’attendre avant d’avoir un rapport non protégé. Dites-vous bien que vous finirez par connaître très rapidement les résultats qui peuvent découler de ce genre de rapport. (La séropositivité n’étant pas la seule maladie sexuellement transmissible)
  2. Une femme tombe enceinte, elle ne désirait pas cela. Il lui faut à présent avorter.
  3. Vous êtes vous-même séropositif et vous vous exposez à une surinfection tout en risquant d’infecter vos partenaires.

Il va de soi que si votre sexualité s’épanouit dans la rencontre de plusieurs partenaires et que vous vous protégez tout en les protégeant, c’est parfait. Mais, dans le cas où vous souhaiteriez vivre une relation amoureuse et être comblé affectivement, il faut impérativement que vous songiez à vous mettre à l’épreuve. Et la patience est le fruit de cette épreuve. Il vous faut avoir la patience de trouver un partenaire qui vous convient. Il vous faudra ensuite la patience de prendre le temps de le connaître et de le laisser vous apprécier.

Vous devrez vous armer de patience pour prendre la décision de ne plus prendre de préservatifs, car il faudra que vous ayez vécu au moins trois mois de fidélité en ayant fait le nécessaire pour vous assurer que vous n’ayez ni l’un l’autre une maladie sexuellement transmissible. La patience est tout aussi constructive dans la vie de tous les jours qu’elle peut l’être dans les rapports humains et la sexualité. La morale de cette histoire, c’est que si vous êtes pressé par l’envie de satisfaire un besoin sexuel, protégez-vous et protégez votre partenaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares