Voulez-vous encore être libre ?

Voulez-vous encore être libre ?

Cette liberté a été bafouée pendant cette épidémie du Covid-19… Et nos libertés individuelles sont de plus en en plus remise en question, en sachant que la liberté n’a pas de prix, on ne l’échangerait pas pour plusieurs millions d’euros. Il faut être prudent, car les pays sous dictatures ont commencé par une restriction de choix, une restriction de la communication, une limitation de la diffusion, une limitation de la liberté de pensée…

Il y a des sketches que les humoristes comme Coluche ou Pierre Desproge ne pourraient plus faire, ils seraient aussitôt poursuivis par des associations antiracistes qui sous couvert de bons sentiments participent activement à la montée du racisme.

L’humour est devenu dangereux car il dénonce des malaises sociétales avec un outil redoutable : le rire.

Croyez-vous que Rabbi Jacob avec Louis de Funès est un film qui pourrait sortir au cinéma de nos jours ?

Certains diraient, on est encore libre en France, oui on a encore certaines libertés en France, mais pour combien de temps ?

Être libre !

Être libre ! C’est un souhait, parfois un cri, souvent, fort heureusement l’expression d’un ressenti. Mais de quoi a-t-on besoin d’être libéré ? Quelles sont ces chaînes dont on a besoin de se libérer ?

Quand cette liberté finit par claironner en notre for intérieur, si fort que la joie nous anime, c’est toujours le cœur joyeux et plein d’une paix incommensurable que l’on ressentira le besoin de la manifester.

Certains disent que nous naissons tous libres et égaux en droit. Est-ce une vérité, un souhait, une utopie ou une douce illusion qui nous permet d’avancer sur le chemin de la vie ?

Parfois, cette liberté, il nous arrive de la perdre, c’est alors que l’on comprend tous ses avantages, tout le bénéfice et toutes les opportunités qu’elle nous offrait. Toutes les expériences de la vie servent à cela, éveiller notre conscience au sens que l’on peut lui donner. Un sens qui peut réveiller notre individualité, l’extraire de la masse et la développer au point de nous éveiller à notre humanité. C’est ainsi que nous reconnaissons l’autre et nous rendons compte de l’importance qu’il a pour nous.

La liberté a un prix, elle s’achète avec notre conscience, notre humanité, nos valeurs, notre authenticité et notre humilité. C’est un prix que l’argent ne peut payer. C’est précisément ce qui nous rend égaux sur terre. La liberté est une chose que l’on a dès la naissance, mais qu’il nous faut réveiller et rendre possible par nos actes.

Certains se sont imaginé que la liberté s’obtenait par la force, le pouvoir que l’on peut avoir sur les autres. Ils ont rivalisé en imagination pour tendre à la perfection dans l’art de dominer et de rendre esclave son prochain. Quand fut aboli l’esclavage, ils inventèrent le pouvoir de l’argent, de la noblesse, des titres honorifiques, mais aucune de ces choses n’a rendu l’homme libre. Tous ceux, qui se sont humiliés, ont obéi, ont eu peur ou ont refusé de se défendre n’en sont pas devenus plus libres.

La liberté est bien au-delà de tous nos combats, bien qu’elle s’inscrive dans chacun de nos actes. Elle est en tout premier lieu une révélation de l’être, du sens que l’on donne à notre vie et ensuite, elle est une vertu que l’on développe au profit de tous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares