[Vidéo] La vie après la mort : Interview Dr Charbonier

La vie après la mort

La vie après la mort
Que se passe-t-il après la mort?

Dans une interview à Oumma TV, Le docteur Jean-Jacques Charbonnier donne son avis sur la vie après la mort et l’au-delà. Mais dans un contexte scientifique basé sur son expérience et des témoignages précis qui vont très souvent dans le même sens.

Il est l’auteur d’un best-seller : « Les 7 bonnes raisons de croire en l’au-delà » aux Editions Guy Trédaniel

 

Voici quelques passages de cet interview :

« Je suis anesthésiste-réanimateur et le terme de mort imminente, veut dire quelque chose qui est aujourd’hui dépassé, parce que les personnes qui ont vécu un arrêt cardiaque ont vécu une expérience de mort provisoire.

 

Ces personnes-là sont réellement mortes dans les 15 secondes qui suivent le dernier battement cardiaque, l’électroencéphalogramme devient plat

 

On ne peut pas contester, sa ça été mesurée et on sait aujourd’hui que la définition de la mort clinique c’est l’arrêt du fonctionnement cérébral, c’est l’électroencéphalogramme plat donc toutes les personnes qui sont revenues d’un arrêt cardiaque sont bien revenues de la mort.

 

On ne peut plus dire aujourd’hui que personne n’est revenu de la mort… Si ces personnes sont revenues de la mort parce que 15 secondes c’est vraiment très peu.

 

il faut savoir que dans nos unités de réanimation ou de soins intensifs, il y a une période incompressible d’au moins deux minutes avant que l’infirmière arrive pour faire les premiers massages cardiaques, qu’elle injecte l’adrénaline et même ça, ça ne fait pas repartir un cerveau.

 

Puisqu’on a montré aussi qu’il y avait entre 5 et 20 pour cent du débit cérébral par les manœuvres de réanimation c’est-à-dire par les manœuvres de massage cardiaque externe donc la période de 15 secondes est largement dépassée et toutes les personnes qui sont revenues d’un arrêt cardiaque sont bien revenues donc de la mort clinique et on peut dire aussi qu’il y a de ces expériences-là qui arrivent en dehors de la mort donc en dehors de ces conditions de mort provisoire on a des personnes qui ont connu la même expérience pendant un marathon pendant un orgasme pendant différentes possibilités de concentration aussi, de respiration, de méditation…

 

On peut avoir ses expériences de mort imminente et c’est le cardiologue Pin Van Lommel qui a publié dans une revue scientifique, donc avec une majorité quand même il faut bien le reconnaître de matérialiste, de scientifiques matérialistes qui valident ou pas des écrits.

 

Pin Van Lommel a fait une étude sur 344 patients, victimes d’arrêt cardiaque entre 1989 et 1992 donc c’est quand même 20 ans en arrière. Dans ces 10 hôpitaux hollandais, il a étudié 344 cas de patients qui ont été victimes d’arrêt cardiaque donc mort provisoire et il a vu que dans 18 % des cas ces personnes racontaient la fameuse expérience dite de mort imminente.

 

Pour revenir à cette étude elle a été publiée en 2004 encore relativement récemment il faut quand même dire que c’est 20 en arrière donc c’est un petit peu poussiéreux tout ça et on a fait des progrès en animation en a fait aussi des progrès dans la communication donc les personnes ont un discours moins marginalisé vont volontiers, en tout cas plus volontiers confier la parole.

 

Revenir à l’expérience quels que soient les cultures les religions les philosophies le sexe le niveau socio-économique venu du pays, etc. il aura toujours la même séquence événementielle en gros il faudrait faire le portrait-robot de celle ou celui qui, qui vit l’expérience la personne sort de son corps elle voit ce qui se passe autour de son corps, elle voit ce qui passe, donc par exemple une plaque située sous une table d’opération un dentier qu’une infirmière range dans un tiroir, ce qui se passe même à distance.

 

ça été prouvé par les colliger donc par les témoins qui étaient là ce qui se passait dans un bloc opératoire à côté dans une salle d’attente, à distance du corps les personnes sont capables d’identifier ce qui se passe c’est complètement incompréhensible pour une pensée matérialiste réductionniste

 

Mais il faut donc évoluer sur le plan de la connaissance et puis accepter ces témoignages ce n’est pas parce qu’on ne les explique pas qu’il faut absolument les rejeter, pourtant c’est ce que font la majorité de mes collègues scientifiques sous prétexte qu’on ne comprend pas tous ces témoignages… »

 

Les preuves d’une vie après la mort s’accumulent au fils des années. Si un jour, il était indubitablement prouvé que votre conscience ne meurt pas, votre vie en serait-elle changée ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “[Vidéo] La vie après la mort : Interview Dr Charbonier”

shares