Comment Choisir Vos Huiles Essentielles de Qualité…

huiles essentielles

Comment Bien Choisir Vos Huiles Essentielles…

Les huiles essentielles sont catégorisées de plusieurs manières :

  • alphabétique
  • botanique
  • aromatique
  • chimique 

Ou encore, selon :

  • la douleur
  • les problèmes de l’organisme
  • les chakras

En thérapie holistique, on considère que la santé, le bien-être et la beauté sont un facteur d’équilibre mental et physique. Au contraire, la mauvaise santé et les maux qui en découlent sont la preuve d’un déséquilibre latent ou réel. Si l’on veut donner une signification exacte de ce qu’est l’énergie, on dira qu’elle est à la fois positive et négative, qu’elle contient deux forces opposées qui s’équilibrent dans le meilleur des cas. Cette énergie est notre énergie vitale ou notre force vitale. On peut en effet dire que la chaleur du corps équilibre le froid qui provient de l’extérieur, l’obscurité de la nuit s’équilibre avec la luminosité du jour au même titre que notre sommeil est réparateur et l’état de conscience au réveil nous offre de nous réaliser. En fait, les opposés ne se rejettent pas, ils sont un versant différent de ce qui les sous-tend ; de ce qui opère une magie constante et qu’on appelle l’équilibre. La nature contient ce principe en elle. L’équilibre n’est en aucun cas un mystère pour elle. Les huiles essentielles sont de précieux liquides, des essences qui favorisent l’équilibre naturel.

Les problèmes physiques, émotionnels et mentaux, vus sous l’angle des phénomènes positifs et négatifs, exigent un remède pour rétablir un équilibre parfait. En effet, la médecine allopathique traite les maladies à partir d’un concept de dualité. D’un côté le mal et de l’autre le malade. Les huiles essentielles peuvent être classées sur ce principe de dualité. On reconnaîtra alors les huiles essentielles dites négatives :

  • Relaxantes
  • Calmantes
  • Régulatrices de la tension
  • Sédatives

Ou les huiles essentielles positives :

  • Stimulantes
  • Rajeunissantes
  • Revigorantes
  • Vivifiantes

Ce sont 24 huiles essentielles basiques qui ont été créées à partir d’une liste récurrente chez les aromathérapeutes, les détaillants et les fabricants. Nous avons cherché à vous faciliter la tâche en vous présentant une liste, mais il va de soi que vous pouvez la modifier et l’agrémenter de vos recherches personnelles.

Choisissez trois huiles à partir de la liste des 12 huiles essentielles relaxantes en fonction de vos problèmes ou du déséquilibre que vous souhaitez corriger. Ensuite, choisissez-en cinq autres dans la liste des 12 huiles essentielles stimulantes. Enfin, procurez-vous ces huiles chez un herboriste, dans un magasin d’alimentation bio ou chez un pharmacien-herboriste. Une autre façon de choisir une huile essentielle consiste à la sentir. Si vous éprouvez un certain plaisir olfactif, c’est que l’huile fonctionne pour vous, autrement, c’est qu’elle ne vous convient pas. Il existe une sorte d’affinité avec les huiles essentielles qui évolue parfois selon vos besoins. Une huile qui ne vous convient pas aujourd’hui peut tout à fait vous procurer un bien fou à un autre moment. C’est la preuve que nous sommes bien vivants et constamment en train de trouver notre équilibre en fonction des événements et de nos prises de conscience. S’il est important de bien connaître les huiles essentielles pour leurs vertus, il est tout aussi important de se faire confiance sur le choix instinctif auquel les huiles essentielles nous habitueront.

L’étiquetage des huiles essentielles

Pour vous assurer de faire un bon achat, il convient de savoir lire correctement une étiquette. Toutefois, je vous rassure, il n’est pas nécessaire de détenir un diplôme en chimie ou en pharmacologie pour comprendre ce qui s’y trouve inscrit. N’oublions pas que le label Bio et Ecocert sont une des meilleures garanties.

Voici quelques phrases-clés qui doivent apparaître sur l’étiquette :

L’étiquetage direct :

•             Huile essentielle 100% pure

•             Huile essentielle thérapeutique

•             Sans additifs, ni pesticides

•             Première distillation

•             Non diluée et pure

•             Avantage thérapeutique maximum

Familiarisez-vous avec les subtilités de l’étiquetage. Par exemple, « huile essentielle 100% pure » ne veut pas nécessairement dire « non diluée ». Un produit peut contenir 3 gouttes d’huile de lavande dans 200 ml d’huile de jojoba et toujours être qualifiée comme pure à 100 %.

Les premières distillations sont plus fortes et donnent une huile essentielle de meilleure qualité. Les distillations ultérieures sont progressivement plus faibles.

L’étiquetage douteux :

•             Huile enrichie en vitamines

•             Riche en huile essentielle

•             Mélange contenant de l’huile essentielle pure

•             Huile à base de plante

•             Extrait de la plante entière

Dans ce cas, il est important de vérifier si l’étiquetage ou la publicité qui accompagne le produit indique quelle partie de la plante a été utilisée pour obtenir l’huile essentielle. Vous pouvez ensuite consulter Internet pour savoir si les pétales, les racines ou autres sont normalement utilisés pour l’extraction de l’huile essentielle que vous avez consultée. L’huile essentielle de fleur d’oranger et l’huile essentielle d’écorce d’orange sont deux huiles totalement différentes et ne possèdent pas du tout les mêmes propriétés et bénéfices thérapeutiques.

Préférez acheter des huiles absolues aux remèdes qui contiennent des mélanges, car les préparations ne permettent pas systématiquement de vérifier la teneur en principes actifs. Ensuite, vous pouvez toujours faire vos propres mélanges. En outre, une huile essentielle non diluée à une durée de conservation plus longue, c’est donc toujours mieux de la prendre pure et absolue.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

shares